francais anglais espagnol italien allemand
accueil | blog | ajouter aux favoris | envoyer cette page | mon panier
 
accueil
 
[ Idées location ]
  - Riad Marrakech
  - Riad Piscine
  - Villa Marrakech
  - Hôtel Marrakech
  - Riad Agadir
  - Riad Essaouira
  - Villa Essaouira
  - Riad Fès
  - Riad Ouzoud
  - Riad Taroudant
  - Riad Ouarzazate
  - Kasbah Maroc
  - Maison d'Hôtes Marrakech
 
[ Contact ]
 

 
[ Infos pratiques ]
  - Agadir
  - Asilah
  - Boumalne du Dadès
  - Casablanca
  - Chefchaouen
  - El Jadida
  - Essaouira
  - Fès
  - Kénitra
  - Laâyoune
  - Larache
  - Marrakech
  - Meknès
  - Merzouga
  - Mhamid
  - Oualidia
  - Ouarzazate
  - Oujda
  - Rabat
  - Safi
  - Salé
  - Tanger
  - Taroudant
  - Tétouan
  - Tinerhir
  - Tiznit
  - Zagora
  - Le Maroc
  - Golf au Maroc
  - Partenaires
  Toutes les informations

 
[ NewsLetter ]
 
  bons plans :
abonnez-vous
 
  se désabonner
 

 
[ Destination ]
  Terre Espagne
  Terre Maroc
  Terre Irlande
  Terre Provence
  Terre Mauritanie
  Terre Bretagne
  Terre Senegal


Histoire & Patrimoine
Taroudant, présentation de la ville

Située à 85 km à l'est d’Agadir, ville de 60 000 habitants Où dormir à Taroudant?
Taroudant, présentation de la ville - 1
Taroudant, présentation de la ville - 1
Taroudant, présentation de la ville - 2
Taroudant, présentation de la ville - 2

Entourée par de magnifiques murailles crénelées de terre rouge et par les cimes enneigées du Haut Atlas, Taroudant est la ville de marché berbère typique, qui n’a guère changé depuis des siècles.
Taroudant, présentation de la ville - 3
Taroudant, présentation de la ville - 3
C’est son éloignement qui a permis à Taroudant de devenir le refuge des princes rebelles désireux de défier le pouvoir, tout en étant une proie convoitée par les tribus du Sud. Son âge d’or survint au 16ème siècle avec l’avènement de Saadiens, qui en firent pour un temps leur capitale : grande productrice de canne à sucre, de coton, de riz, d’indigo, elle attire alors les caravaniers. Au 20ème siècle, incorrigible, elle reste un foyer d’agitation contre le pouvoir central : de 1912 à 1913,
Taroudant fut le siège de la vaine résistance d’El Hiba, le « sultan bleu », qui s’était fait proclamer sultan à Tiznit après la signature du traité de Protectorat.

A voir :


Le Tour des Remparts : longs de 7 km, ils entourent la ville, avec d’immenses jardins et vergers situés hors des murs (oliviers géants, eucalyptus, palmiers, grenadiers) ; percée de cinq portes, dont la principale est la majestueuse Bab el Kasba cette muraille date du début du 18ème siècle

Les Souks : quoique moins célèbres et moins importants que ceux de Marrakech, ils comptent parmi les plus animés du Sud Marocain, avec une profusion de choses diverses : bijoux en argent, objets anciens, sculptures de petits objets de pierre (en calcaire assez tendre, gris et rose, typique de cette région appelé « pierre de Taroudant »), tapis, cuivres, fusils (dont les crosses sont parfois de véritables œuvres d’art), peaux de mouton, etc.

Le « Marché Berbère » : c’est le nom du marché quotidien, où l’on y trouve un grand choix d’épices, de légumes, de vêtements et de céramiques (plus animé le dimanche)


 
[ Coups de coeur ]
 
Riad Birdy
 
Riad Birdy
à partir de
50 €
 
 
Dar Loulema
 
Dar Loulema
à partir de
68 €
 
 
Dar Skala
 
Dar Skala
à partir de
25 €